Jeunes et pauvres dans un pays riche - Les échos de Vacarme - La Première

17 décembre 2017

Huit Suisses romands de 18 à 25 ans ont accepté ont accepté dʹouvrir leurs cœurs et de partager leurs expériences de l'aide sociale, de la faim, des jugements, de la vie dans la rue, de l'exclusion. Ils disent lʹinéluctabilité dʹun héritage familial, lʹabsence de débouchés professionnels, la double vulnérabilité dʹêtre à la fois pauvre et inexpérimenté.