Caritas dit NON à l'initiative anti-droits humains

17.10.2018
Le 25 novembre, nous voterons sur l'initiative dite "pour l'autodétermination" de l'UDC. Caritas et les autres organisations membres du "Comité Romand: non à l'initiative anti-droits humains" s'opposent à cette initiative qui "ampute les droits de nous toutes et tous vivant en Suisse".
Dominique Froidevaux, Directeur de Caritas Genève rappelle que “le droit international renforce la protection juridique des personnes défavorisées  en Suisse, en particulier lorsque leurs droits fondamentaux sont menacés. Cela vaut en particulier en matière de protection de la sphère privée des personnes et des familles, de liberté d’expression et d’association, de droit des assurances sociales, de protection des enfants et des personnes menacées.”

Plus de détails sur la prise de position de Caritas: www.caritas.ch/prises-de-position

Plus de détails quant à la campagne du Comité romand : non à l’initiative anti-droits humains www.non-initiative-anti-droits-humains.ch