Chiffres en hausse pour les Epiceries Caritas à Genève

26.02.2019
Hausse de la demande confirmée pour nos épiceries sociales.
Comme annoncé le 19 février dernier par Caritas Suisse, la demande augmente fortement pour les Epiceries Caritas.
A Genève, les résultats de nos deux épiceries sociales corroborent ce constat. En effet, les épiceries de Luserna et de Plainpalais connaissent une hausse croissante de fréquentation et du chiffre d'affaires depuis quelques années.
Ainsi, en 2018, les deux structures genevoises ont enregistrées une augmentation de 5,8% du chiffre d'affaires, pour un total de près de 1,8 millions de francs, et de 4,2% du nombre d'achats (près de 150'000 en un an) pour une dépense moyenne de 12,25 francs.
 

Plus qu'un simpe magasin

Ces structures permettent aux personnes dans le besoin d'acheter des denrées alimentaires et des produits d'emploi quotidien à des prix fortement réduits. Elles proposent un panier de la ménagère de façon constante et à des prix bas, ce qui permet aux clients de soulager durablement leur budget.
Les Epiceries Caritas sont donc un élément central de la lutte contre la pauvreté à Genève.

En plus d’une gamme complète de produits essentiels pour les personnes en situation de pauvreté, les Épiceries Caritas offrent également des emplois à temps partiel,des possibilités de réinsertion pour les chômeurs de longue durée et un espace de formation, avec 6 apprentis en formation. Elles font également office de points de rencontre sociale.
 

Qui peut faire ses courses dans les Epiceries Caritas

Les épiceries sont accessibles à toute personne disposant d’un faible revenu et sur présentation d’une carte de légitimation (carte épicerie) délivrée dans plus de 100 lieux à Genève: associations, institutions et services sociaux publics ou privés, ainsi qu'à Caritas.

Les personnes concernées peuvent se procurer ces cartes, si :
  • elles vivent avec un revenu les plaçant à la limite du seuil de pauvreté,
  • elles touchent l’aide sociale,
  • elles touchent des prestations complémentaires,
  • elles se trouvent dans un processus de désendettement.
Les Épiceries Caritas ne fournissent aucun produit gratuitement. Les clients doivent pouvoir prendre leurs responsabilités. La carte de légitimation est personnelle et doit être renouvelée chaque année.