Caritas Genève solidaire avec Caritas Jeunesse

10.01.2019
Caritas Genève soutient Caritas Jeunesse dans ces moments difficile. Toute notre sympathie va aux enfants et aux parents concernés.
 
Caritas Genève condamne sans ambiguïté les actes commis par un moniteur de Caritas Jeunesse, tout en saluant la réaction exemplaire de l’institution qui a parfaitement géré la situation et a immédiatement contacté la police pour signaler les faits dès qu’elle a eu connaissance des premiers soupçons.

Caritas Genève salue tout d’abord le courage d’une jeune participante qui fut témoin d’un comportement inadéquat. Et le courage de ses parents qui ont pu en parler en toute confiance avec les responsables de l’institution. Selon les protocoles en vigueur à Caritas Jeunesse, ces faits ont été immédiatement signalés aux services spécialisés de la Police genevoise. Pour ne pas perturber l’enquête, cette dernière a exigé une discrétion totale sur la procédure en cours et Caritas Jeunesse n’a reçu aucune information concernant les familles touchées par les abus avoués. Les familles concernées ont été mise au courant par la Police genevoise, nous leur adressons toute notre sympathie et les assurons que nous continuons à collaborer activement avec la Police et les autorités judiciaires en charge d’établir les faits. Caritas Jeunesse regrette vivement que les participants, moniteurs et leurs familles aient pu apprendre par voie de presse des événements qui ne manqueront pas de les choquer profondément comme ils ont choqué tous les responsables au courant qu’une affaire de ce genre ait pu survenir au sein de nos camps.

Plus de mille bénévoles participent à ces camps chaque année, tous sont reçus individuellement, bénéficient d’une formation, d’un encadrement et de lignes directrices concernant la dignité et la protection des mineurs. Caritas Jeunesse est aussi conseillée par un organisme de prévention (Espas) depuis plus de 10 ans et offre probablement le plus haut niveau de sécurité que l’on puisse assurer dans ce domaine. Consciente plus que jamais que le risque zéro n’existe pas Caritas Jeunesse renforcera encore la prévention et la vigilance dans tous ses camps.